Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 12:18

Pour finir le mois de mai, et cette série de roses (!), voici Pierre de Ronsard.

 

11-05-28-Coudraie-032-small.JPG

 

Mignonne, allons voir si la rose

Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu cette vêprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.


Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las ! las ! ses beautés laissées choir!
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure,
Que du matin jusqu’au soir !


Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur la vieillesse
Fera ternir votre beauté.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elisa 31/05/2011 22:08


Un petit article de grande beauté
Amitiés


Thib 01/06/2011 19:59



Merci de ta visite, Elisa !



CatherineD 31/05/2011 15:17


c'est bien de l'avoir mis en entier ! j'ai entendu cette chanson chantée dimanche, par une jeune femme qui a accompagné de sa voix le violon de Didier Lockwood, c'était sublime.


Thib 01/06/2011 19:59



Ca devait être magnifique !



CatherineD 31/05/2011 13:12


qui ce matin avait déclose...joli bouquet !


Thib 31/05/2011 14:04



"... sa robe de pourpre au soleil..."


Je viens de relire ce très beau poème ! Tiens, je vais le rajouter dans l'article


Ce bouquet est naturel : c'est une branche ! Je n'ai rien fait !!



Présentation

  • : La Coudraie
  • : Notre jardin en Sologne
  • Contact

Avant la Coudraie, nous étions au Carroir !

Vous voulez en (re-)découvrir le blog, cliquez ici !

Recherche

Liens